Votre panier est vide.

Séismes en Provence By Editions Campanile

Un document complet et accessible sur la catastrophe majeure qui a frappé la Provence
28,00
EAN: 9782912366795
ISBN: 978-2-912366-79-5

«Oui, la terre tremblait, fissurant le bitume, coupant l’électricité, ouvrant de grandes brèches dans les murs des maisons, renversant les chaises et inondant les rues d’éboulis et de poussières. La terre tremblait avec une force que rien ne semblait pouvoir entamer. Et les hommes redevenaient de minuscules insectes qui courent sur la surface du globe, priant pour ne pas être engloutis.» - Laurent Gaudé (prix Goncourt 2004) Un siècle. C’est la durée statistique qui sépare deux grands tremblements de terre sur la Côte d’Azur et en Provence...

Un siècle, c’est aussi le temps qui s’est écoulé depuis le dernier grand séisme. Dans l’imaginaire populaire, la Provence est généralement associée à la douceur de vivre, au pittoresque de ses paysages, à la générosité de son climat. On sait nettement moins qu’elle fut le siège du séisme le plus meurtrier jamais enregistré en France.

Le tremblement de terre de Lambesc de 1909

En ce début du mois de juin 1909, à quelques kilomètres de profondeur sous les collines de Trévaresse, au Nord-Ouest de la ville d’Aix-en-Provence, l’écorce terrestre est sur le point de céder. La fourmilière humaine qui s’agite sur le sol provençal en cette fin de printemps est loin d’imaginer qu’une catastrophe de grande ampleur se prépare à frapper. La vie bat son plein en Provence, la société s’ouvre progressivement à la modernité et les conditions de vie deviennent moins rudes malgré une agriculture qui n’est pas encore modernisée. Georges Clemenceau, devenu Président du Conseil et ministre de l’intérieur, s’oppose vigoureusement aux mouvements de grèves (notamment sur le port de Marseille) et aux syndicats dont Jean Jaurès est le chef de file.

Le 11 juin, il est 21h15 lorsque la terre se met à trembler. Dans la rue, à la maison, dans les champs, le grondement sourd couvre les hurlements, les terribles secousses renversent les meubles et fissurent les murs. Les gens, incrédules tentent de garder l’équilibre. Aux fracas abominables, aux cris de frayeur et à la panique des corps, succèdent rapidement le silence et l’obscurité. Il n’aura fallu que 10 secondes pour sceller le destin des centaines de victimes ensevelies et occasionner de terribles dégâts.

La Provence d'aujourd'hui

Une question essentielle demeure : les Provençaux, et de façon plus large les habitants de la région PACA sont-ils mieux préparés que leurs aïeux à affronter de nouveau un tel séisme ? Même si des progrès considérables ont été réalisés dans les domaines de la prévention du risque sismique et de l'organisation des secours, la réponse est probablement non, ou disons pas vraiment. C'est pourquoi en proposant sous une forme accessible et condensée des éléments de connaissance et de souvenir, cet ouvrage participera peut-être à accentuer la prise de conscience qu'en Provence, nous vivons dans une des régions les plus sismiques d'Europe.

«Oui, la terre tremblait, fissurant le bitume, coupant l’électricité, ouvrant de grandes brèches dans les murs des maisons, renversant les chaises et inondant les rues d’éboulis et de poussières. La terre tremblait avec une force que rien ne semblait pouvoir entamer. Et les hommes redevenaient de minuscules insectes qui courent sur la surface du globe, priant pour ne pas être engloutis.» - Laurent Gaudé (prix Goncourt 2004) Un siècle. C’est la durée statistique qui sépare deux grands tremblements de terre sur la Côte d’Azur et en Provence...

Un siècle, c’est aussi le temps qui s’est écoulé depuis le dernier grand séisme. Dans l’imaginaire populaire, la Provence est généralement associée à la douceur de vivre, au pittoresque de ses paysages, à la générosité de son climat. On sait nettement moins qu’elle fut le siège du séisme le plus meurtrier jamais enregistré en France.

Le tremblement de terre de Lambesc de 1909

En ce début du mois de juin 1909, à quelques kilomètres de profondeur sous les collines de Trévaresse, au Nord-Ouest de la ville d’Aix-en-Provence, l’écorce terrestre est sur le point de céder. La fourmilière humaine qui s’agite sur le sol provençal en cette fin de printemps est loin d’imaginer qu’une catastrophe de grande ampleur se prépare à frapper. La vie bat son plein en Provence, la société s’ouvre progressivement à la modernité et les conditions de vie deviennent moins rudes malgré une agriculture qui n’est pas encore modernisée. Georges Clemenceau, devenu Président du Conseil et ministre de l’intérieur, s’oppose vigoureusement aux mouvements de grèves (notamment sur le port de Marseille) et aux syndicats dont Jean Jaurès est le chef de file.

Le 11 juin, il est 21h15 lorsque la terre se met à trembler. Dans la rue, à la maison, dans les champs, le grondement sourd couvre les hurlements, les terribles secousses renversent les meubles et fissurent les murs. Les gens, incrédules tentent de garder l’équilibre. Aux fracas abominables, aux cris de frayeur et à la panique des corps, succèdent rapidement le silence et l’obscurité. Il n’aura fallu que 10 secondes pour sceller le destin des centaines de victimes ensevelies et occasionner de terribles dégâts.

La Provence d'aujourd'hui

Une question essentielle demeure : les Provençaux, et de façon plus large les habitants de la région PACA sont-ils mieux préparés que leurs aïeux à affronter de nouveau un tel séisme ? Même si des progrès considérables ont été réalisés dans les domaines de la prévention du risque sismique et de l'organisation des secours, la réponse est probablement non, ou disons pas vraiment. C'est pourquoi en proposant sous une forme accessible et condensée des éléments de connaissance et de souvenir, cet ouvrage participera peut-être à accentuer la prise de conscience qu'en Provence, nous vivons dans une des régions les plus sismiques d'Europe.

Spécifications des produits
Auteur Estelle BONNET-VIDAL
Pages 96
Dimensions 22 x 22 cm
Couverture Cartonnée
Reliure Relié
Jaquette non
ISBN 978-2-912366-79-5
EAN 9782912366795